La gastro-entérite : maladie du chat persan

La gastro-entérite ou panleucopénie peut être provoquée par des aliments avariés ou de l’eau croupissante et infectée.

LE VIRUS

Il est donc important de veiller à ce que votre chat persan ne boive pas dans les flaques d’eau polluée. La gastro-entérite peut également être la conséquence d’autres maladies infectieuses pour le chat persan.

Elle atteint le plus souvent les jeunes chats et elle est très souvent fatale chez les jeunes chatons de moins de 5 mois.

La contamination peut se faire directement ou par contact avec des mains souillées ayant touché un animal contaminé.

Le virus a la vie très longue et demeure opérant même lorsque la maladie a vaincu le chaton ou a été vaincue par les médicaments.

CONTAMINATION

Attention : si un chat contaminé s’est frotté à vous, vous risquez de ramener le virus à la maison et de contaminer votre chat persan.

Le chat est triste et agité. Il n’a plus faim, mais il a constamment soif. Il vomit :

  • de la glaire
  • de la bile
  • quelquefois même des filaments sanguinolents

Son haleine est fétide, et sa température rectale peut s’élever à 40 degrés Celsius. Il souffre d’abord de constipation puis de diarrhée.

Son ventre est dur et contracté. Votre chat persan se couchera sur le ventre et cherchera à le poser sur une surface fraîche.

RÉGIME LIQUIDE

En premier lieu, il faut supprimer toute alimentation solide et ne donner que de l’eau de riz coupée d’un tiers d’eau de source.

Pour faire de l’eau de riz, faites bouillir une poignée de riz à grains courts dans un riz éclaté à ses extrémités en libérant son amidon, puis filtrez.

C’est cette eau que vous faites boire à votre chat persan. Elle ne se conserve que 24 heures. Vous devez mettre le chat au régime liquide.

Le vétérinaire vous conseillera des médicaments pour combattre les vomissements.

S’il est constipé donnez-lui un lavement. Vous pouvez aussi lui faire absorber une, petite cuillerée à thé d’huile de paraffine. il faut que l’intestin se vide.

Votre chat persan doit boire beaucoup afin de ne pas se déshydrater.

Attention, il peut y avoir récidive après une apparente guérison. Une gastro-entérite aiguë peut devenir, en récidivant, une gastro-entérite chronique bien plus difficile à guérir.

Évitez de servir des repas copieux au chat convalescent. Il doit retrouver son alimentation normale peu à peu, et ce même s’il se montre impatient.

Le chat persan est fragile, vous devez donc être plus raisonnable que lui. Ne vous fiez pas à son soi-disant instinct.

Il ne vit plus dans la nature depuis longtemps et l’instinct ne remplace pas la science. Voyez à quel point il y a des chats errants qui sont malades…

VACCIN

Fort heureusement, il existe un vaccin qui minimise les risques et qui, en fait, les élimine complètement chez la plupart des chats.

Le vaccin peut être administré au chaton âgé de 5 à 6 semaines, surtout si la mère n’a pas été vaccinée ou si cette malade sévit dans votre environnement.

Il est important de savoir que les microbes de cette maladie infectieuses peuvent être véhiculés par l’air ambiant, par les vêtements des maîtres, par tout ce qu’aura touché un chat malade.