Le chat persan et les enfants

Le chat persan est un chat généralement amical. Il acceptera donc bien les enfants de la maison et ceux des visiteurs.

LE CHAT PERSAN EST AFFECTUEUX

Le chat persan est affectueux mais individualiste. Les enfants représentent un danger potentiel pour tous les chats et il est prudent d’en tenir compte.

Un chat est un être fragile ; petite ossature, petite taille, pattes fines. Il ne résiste pas très bien aux grandes intempéries.

Ses forces ne lui permettent pas d’accompagner ses compagnons jamais dans toutes leurs activités.

Le chat n’est pas un animal de grandes randonnées : le chat persan, tout particulièrement, a le souffle court.

Les enfants ont une dynamique tout à fait différentes. Ils ont une source d’énergie intarissable, ils sont continuellement en train de faire quelque chose, et ils ont des idées nouvelles à chaque instant.

L’enfance est le temps des jeux. Tout est prétexte à jouer. Ils ne s’arrêtent que lorsqu’ils sont épuisés.

Il y a évidemment différentes étapes dans l’enfance : il y a les tout-petits, les petits et les plus âgés, qui sont plus raisonnables.

Les tout-petits et les petits perçoivent le chat persan comme une boule de poils,  une sorte d’ourson en peluche qui bouge.

Il leur sera difficile d’imaginer les griffes ou les dents pointues. Ils peuvent avoir envie de tirer sur les longs poils pour voir s’ils tiennent bien.

Autant d’expériences qui sont peut-être enrichissantes pour l’enfant mais qui déclencheront des coups de griffes de la part du chat persan. Il est donc prudent d’éloigner le chat persan des petits.

UN COUP DE PATTE AU VISAGE DE L’ENFANT

Il ne leur veut pas de mal, mais il ne supporte pas leurs gestes maladroits. Un coup de patte griffue à travers un petit visage de bébé peut être dangereux : l’enfant surpris ne sait pas se protéger les yeux, par exemple.

L’animal ne serait pas fautif puisqu’il n’aura voulu que se protéger.

Par contre un enfant de 4 ou 5 ans a déjà compris quelles sont les limites qu’il ne doit pas dépasser avec un chat.

Il est impressionné par ses crachements et par sa gueule grande ouverte. Il suffit d’un seul coup de griffe sur une main pour qu’il comprenne qu’il doit prendre des précautions.

LE CHAT PERSAN JOUE BIEN

Un enfant de cet âge peut apprendre à jouer avec un chat persan mais à la condition que vous lui enseignez à interpréter les messages de fatigue du chat.

Ils joueront ensemble (avec une bouchon attaché au bout d’une ficelle, par exemple) et chacun en aura bien du plaisir.

Le chat persan ne joue pas beaucoup mais il joue bien. L’enfant doit apprendre qu »il a en face de lui en animal qui n’est pas à son service. Il ne lui obéira pas et se rebiffera facilement.

Si votre chat persan est encore chaton, n’oubliez pas qu’il faudra veiller à ce que les enfants ne l’épuisent pas.

Si vos enfants sont plus grands, ils peuvent être d’excellents et d’affectueux compagnonspour le chat persan. En échange, le chat persan leur donnera de véritables leçons de civilité.

Il apprendront à maîtriser leurs gestes et à s’adoucir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *