Le chat persan et les plantes vertes

Comme votre chat persan a besoin d’un apport de végétaux. Un chat en liberté mange de l’heure : un chat persan qui a un jardin à sa disposition fera de même.

LE PAPYRUS, UN VÉRITABLE PARFUM

Un chat d’appartement vous sera reconnaissent de lui offrir un jardin en pot. Mais ne vous attendez pas à ce que votre chat persan fasse le différence entre un papyrus gracieux et un pot d’herbe, d’avoine ou d’orge !

Si vous avez décidé de décorer votre appartement avec des plantes vertes, vous aurez un problème à résoudre.

Les chats ont des goûts très personnels. Mais tous les chats aiment les plantes à feuilles en forme de lanière, c’est-à-dire celles qui ressemblent le plus à des tiges d’herbe.

N’oubliez pas aussi que les odeurs séduisent un chat, il semblerait que le papyrus soit un véritable parfum pour votre chat persan.

LE CACTUS

Certaines plantes, comme le cactus, peuvent le blesser. Bien que le cactus n’offre pas d’odeur intéressante, ni de forme suggestive, qu’il ne lui fasse penser à rien de délicieux, il suffit qu’il soit dans son pot et dans le sable.

Aussi délicat et civilisé que soit votre chat persan, il demeure très attiré pour tout ce qui ressemble qu sable.

Ce qui est dangereux, ce n’est pas qu’il tente de mordre le cactus, mais qu’il se fiche des épices dans les coussinets de ses pattes touffues.

Que faire pour qu’il ne se blesse plus ?

Que faire pour qu’il ne mange plus vos plantes préférées ?

Placez son herbe à chat dans un pot éloigné de vos plantes afin que votre Persan ne les confondre pas. Montrez-lui son pot d’herbe en le caressant.

Il va comprendre tout de suite. Il va venir s’enivrer des parfums de son pot d’herbe. Certains chats plongent leur museau dans le col de la fourrure parfumée de leur maîtresse.

Le chat persan n’est pas comme les autres animaux domestiques, ils aiment les parfums floraux mais non les parfums élaborés.

Laissez-votre chat persan flairer, humer son herbe. Mais le Persan a certains problèmes respiratoires, il ne doit pas trop stimuler son odorat. Surveillez-le.

COMMENT L’ÉLOIGNER DE VOS PROPRES PLANTES ?

Pour éviter qu’il ne s’attaque à vos propres plantes, vous devez le punir lorsqu’il le fait. Guettez-le, caché derrière une plante verte qu’il aime tout particulièrement, avec un vaporisateur rempli d’eau.

Dès qu’il s’approche de votre plante, tenez-vous prêt à agir. S’il s’assoit pour la regarder, ne faites rien, mais s’il touche avec la patte envoyez-lui un nuage d’eau vaporisée au visage.

Dans sa compréhension du monde, le chat ne pourra pas associer le vaporisateur à la punition parce qu’il a touché à votre plante. Il ne peut pas faire des associations aussi complexes.

Mais en répétant cette stratégie plusieurs fois, il pensera dans sa tête de chat persan : dès qu’on approche de cette plante, elle me crache dessus et mouille ma fourrure.

Ceci est intolérable pour un chat persan. Toucher à vos plantes n’est qu’un caprice puisqu’il a déjà son propre pot d’herbe : il choisira de ne plus y toucher pour éviter la douche.

DES REGARDS FURIEUX

Il passera probablement ses journées à jeter des regards furieux sur cette plante, cracheuse d’eau lorsqu’il y porte la patte, et non lorsqu’il la regarde.

Espérez que la plante ne sera pas sensible à l’hypnotisme de votre chat persan. Il est important que votre chat persan accuse la plante, car il continuera à le faire en votre absence. C’est le point important.

Votre chat persan va peut-être avoir envie de gratter la terre autour de la plante, pas nécessairement pour l’utiliser comme bac à besoins mais pour le simple plaisir de gratter. Pour l’en dissuader, vous pouvez utiliser le vaporisateur.

Vous pouvez également poser sur la terre du pot du grillage à poule ou du grillage vert qui soit plus décoratif, votre chat persan n’y risquera pas ses pattes.

En général un chat, qui a son propre pot d’herbe, fait une fixation sur une seule des plantes vertes de la maison. Le problème est alors facile à résoudre.