Le chat persan face à la salle à manger

Choisissez un coin-repas pour votre chat persan, où il aura son assiette. N’oubliez pas que ce qui l’intéresse, c’est ce que vous mettez dans son assiette.

LE CHAT PERSAN EST ORDONNÉ

Votre chat persan fera ce que vous avez décidé mais sachez qu’il a tout de même ses préférences : il aime bien manger aux heures que vous avez fixées puis vous tenir compagnie à l’heure de votre propre repas.

Le chat persan est ordonné

Vous pouvez ou non accepter. Si vous n’acceptez pas, donnez-lui sa nourriture au moment même où vous vous mettez à table.

Si vous acceptez le jeu et que vous y prenez du plaisir, mettez-lui sa soucoupe à table. Il comprendra vite qu’il peut monter sur la table.

S’asseoir devant sa soucoupe mais dites-lui un NON sec, la main tendue ouverte devant son museau dès qu’il se prépare à tendre la patte vers votre assiette.

Il est très facile de dresser un chat persan à ne pas dépasser certaines limites et à attendre que vous lui  donnez quelque chose.

Il n’attend pas son repas, mais une petite gâterie. Mettez sa soucoupe toujours à la même place au bout de la table.

Donnez-lui un ou deux petit moreau de votre viande non épicée. Il vous contemplera comme un invité.

Ce n’est pas hygiénique ? Vous risquez de trouver des poils de chat dans votre salade ?

Évidemment on ne vous conseillerait pas d’accepter votre chat persan à votre table s’il courrait la campagne et revenait tout sale mais si votre chat persan est un chat des villes qui ne quitte pas votre appartement, que vous soignez avec amour et compétence, il y a beaucoup à papier qu’il est plus propre que beaucoup des choses que vous achetez dans les magasins !…

À vous de savoir où est votre plaisir, il ne s’agit pas d’une obligation mais d’une possibilité, qui vous est offerte, de partager un plaisir.Tout cela fait parti d’une éducation donnée au Persan pour qu’il aille une bonne conduite.

SA PLACE PENDANT LE REPAS

Vous pouvez opter pour un compromis : asseoir votre chat persan sur un tabouret à côté de vous.

Il s’habituera à cette place et vous pourrez le récompenser de sa constance en lui donnant un petit morceau de votre viande du bout des doigts et qu’il recevra élégamment du bout des dents.

Dans tous le cas, il est bon d’habituer votre chat persan à répondre à un appel à manger. S’il ne se dérange pas très vite à l’appel de son nom, il répondra plus vite au bruit d’une fourchettedans son assiette. Il va repérer très vite ce bruit.

Quel que soit votre choix, votre chat persan prendra une habitude que vous devrez conserver. Sa place sera la sienne et celle de personne d’autre.

Le chat persan a le sens de la propriété, il pet devenir très agaçant lorsque l’on utilise ce qu’il estime être sien. À vous de choisir.

L’APPEL À MANGER

L’appel à manger est une des premières leçons que vous devez enseigner à votre chat persan. Il ne doit pas réclamer à chaque moment, bien que le chat persan ne soit pas un quémandeur.

Les repas doivent avoir lieu à heures fixes. Il est bien évident que votre chat persan ne va pas mourir si vous êtes retenu en ville et que vous rentriez plus tard que prévu.

Les repas doivent avoir lieu à heures fixes

Si vous avez pris la précaution de laisser sa coupe d’eau pleine, il ne peut rien lui arriver. Il ne sera pas content, il vous fera des reproches nuancés, mais le drame s’arrêtera là.

Le chat persan est ordonné. Si vous l’avez habité à se tenir soit à table soit à côté de vous au moment de votre repas, il laissera sans y toucher ce qu’il y a dans son assiette et n’y retournera qu’après.

À vous de limiter sa présence à table à vos moments d’intimité. Il est facile de le chasser dès que vous mettez plus de une ou deux assiettes.

Il y a des chances pour qu’il s’en aperçoive et ne tente même pas de s’approcher d’une table mieux garnie.