Le chat persan : se promener en laisse

Il est difficile de laisser sortir son chat par une belle chatière en ville, mais est-ce une raison pour le priver de la nature et du jeu en plein air ?

COMMENT ÉDUQUER LE CHAT PERSAN À SE PROMENER EN LAISSE

Mettez-lui un harnais autour de la poitrine, et laissez-le circuler dans la maison sans vous laisser apitoyer par son air de martyr. C’est un comédien.

Comment éduquer le chat persan à se promener en laisse

Habituez-le ensuite à circuler un peu dans la maison, à jouer attaché avec sa laisse. Il doit ‘abord comprendre, à l’intérieur de la maison, que la laisse ne l’empêche pas de bouger.

Ce n’est qu’une fois qu’il l’aura acceptée que vous pourrez sortir avec lui. Si vous restez dans un immeuble, commencez par vous promener avec lui dans les couloirs, dans les escaliers puis dans une rue tranquille.

À partir de ce moment-là, vous pouvez vous promener à l’extérieur mais évitez les rues passantes, choisissez plutôt des parcs ou des allées bordées de buissons.

Laissez-le découvrir les odeurs, jouez avec lui en agitant des brins d’herbes ou en lui lançant des brindilles. Faites-lui faire un peu d’exercice.

Soyez assez patient pour le laisser exercer le guet, qui est son sport favori. Le chat persan va guetter n’importe quoi, une ombre, ne mouche.

Le chat persan n’a pas peur des gens, il n’est pas particulièrement craintif.

Une seule précaution : faites-lui porter un harnais, pas un collier.

COMMENT FAIRE DE SON CHAT PERSAN UNE VEDETTE DE CINÉMA ?

En lui choisissant un bon imprésario et en l’éduquant comme on vient de le décrire.

On ne naît pas vedette, on le devient à la suite d’un long travail du maître et du chat persan.

Il doit être agréable à regarder car c’est la première qualité qu’un exige de lui. Vous devez le brosser régulièrement, surveiller sa nourriture afin que sa robe soit légère et saine.

Mais tout ceci ne servira à rien si votre chat persan n’est pas un chat de race pure. Si tel est votre désir, vous devez acheter un chaton avec pedigree.

EXPOSITIONS FÉLINE

Votre chat persan doit être présenté dans des expositions félines.

Vous devez donc appartenir à une association de chats persans, qui pourra peut-être vous permettre de le faire connaître, tel une starlette.

Mais tout ceci est insuffisant si votre chat persan fuit au premier ronronnement d’une caméra et au premier flash du photographe.

Donc si telle est votre intention, vous devez habituer votre chat persan à faire des tours comme dire bonjoursauter dans vos bras, répondre à son nom, se promener en laisse et d’autres choses que vous pourrez inventer avec lui.

Observez ses gestes et rendez naturels certains d’entre eux en le récompensant. Habituez-le aux gens. Le chat persan aime être admiré. On a toujours l’impression qu’un chat persan attend qu’on l’applaudisse !…

Les expositions sont une excellente préparation à une vie de vedette. Il s’habituera au brossage, à la mise en forme, à la coexistence avec d’autres chats et à la présence d’inconnus qui le toucheront avec les lumières et avec toute une atmosphère un peu nerveuse.

Il en retirera une certaine satisfaction car sa vie deviendra plus intéressante, il sera admiré. Le chat persan étant un chat très équilibré, il pourra supporter ce genre de vie.

OBÉIR AVEUGLEMENT

Mais attention : ne forcez jamais votre chat persan à obéir aveuglement, sous la contrainte d’une punition vous une boule de poils indifférente.

Ne forcez jamais votre chat persan à obéir aveuglement

Pour qu’un chat persan joue un rôle, il doit y avoir une complicité entre lui et son maître. Le maître doit comprendre que son chat persan ne fera que ce qui l’amuse. N’oubliez que le Persan est très sensible aux refroidissements et qu’il se fatigue plus vite que vous.

Sa capacité de concentration n’est pas très grande : vous ne pouvez exiger l’impossible.