Où doit dormir le chat persan ?

Là où aiment à dormir tous le chats des bonnes maisons : au creux de l’épaule de leur maître !.

DES NOCTAMBULES

Mais il y a plusieurs types de sommeil qui correspondant aux différents moments de la journée.

Dormir est l’occupation favorite des chats. Plus il prend de l’âge et plus il a envie de dormir et plus il en a besoin.

Ce sont des êtres fragiles, aux émotions épuisantes. Dormir leur permet de récupérer leurs forces.

Les chats sont programmés pour être actifs la nuit et pour se reposer le jour. Ce sont des noctambules.

Bien que ceci soit vrai pour les chats qui vivent à la campagne, c’est devenu moins vrai pour ceux qui vivent en ville, dans des maisons sans sourissans oiseaux et avec des assiettes pleines d’une nourriture équilibrée qui ne manque d’aucunes vitamines.

Si vous possédez un jardin, et que vous ayez aménagé une chatière dans une de vos portes, il vivra sa vie nocturne sans vous importuner, mais sachez qu’il risque de se glisser auprès de vous avec ses petites pattes froides, histoire de se réchauffer.

SA VIE NOCTURNE

Si votre chat persan est un sage citadin qui va de la cuisine au salon, il profitera de la nuit pour jouer oubliés, les pelotes de l’ouvrage en cours, les franges du tapis.

Il fera sa propre gymnastique, regardera par la fenêtre, surveillera… les nuages. Mais il ne le fera pas toute la nuit.

Il aura tôt fait d’épuiser ces plaisirs de rêves, de promenades comme s’il était insomniaque.

Il sera d’autant plus fatigué s’il a passé une partie de sa soirée à jouer avec vous ou avec vos enfants.

Sa journée n’aura pas été une journée de repos :

  • le téléphone qui sonne
  • des gens qui passent
  • qui entrent, qui sortent
  • tout une agitation qui le tient en éveil ou en demi-éveil

Il devra récupérer pendant la nuit.

Les nuits du chat citadin ne sont plus celles du chat sauvage.

SA VIE DANS LA JOURNÉE

Pendant la journée, votre chat persan va dormir dans ses caches. À vous de lui en réserver. Il aime à fouiner et à s’endormir :

  • dans un tiroir
  • dans un placard accueillant
  • sur un fauteuil spacieux
  • sur un sofa moelleux — au milieu si possible pour étaler sa queue — mais rarement sur une chaise inconfortable

Si vous restez à la maison, il recherchera vos genoux. Il y trouve la paix, l’amitié, la protection. Et pour vous c’est un merveilleux moment.

Si vous l’appelez pendant la journée et qu’il consente à répondre à votre appel, vous allez le voir s’avancer en titubant, les yeux endormis l’après-midi il sera un peu plus alerte, bien que ceci soit différent pour chaque chat.

SA PLACE

Mais les places du jour ne seront vraisemblablement pas celles de la nuit. La nuit, il aura pris les habitudes que vous aurez décidé de lui donner.

Si vous demandez l’avis de votre chat persan, il vous dira que sa place est sur votre dira que sa place est sur votre lit ou mieux encore sur votre épaule, le nez dans votre cou.

Vous pouvez en avoir décidé autrement. Vous pouvez lui interdire l’accès de votre chambre à coucher. Il vous suffit de fermer votre porte.

Il est rare que votre chat persan croyant à un oubli de votre part ne vienne pas miauler pour vous rappeler sa présence : vous avez oubliez un pauvre malheureux dans la solitude de votre maison muette.

Mais si vous avez décidé qu’il doit vivre sa vie nocturne sans vous, il vous suffit de ne pas y répondre dès les premiers jours, pour qu’il sache qu’il doit être autonome et indépendant.

Si vous avez commencé par l’abriter dans vos bras pour dormir parce qu’il était un adorable petit chaton au pelage tout soyeux, il comprendra mal ce qu’il a fait de mal, pour que tout à coup vous lui interdisez cette place si confortable.