Une vie de chat persan

Si vous avez châtré votre chat persan, vous n’avez pas à vous préoccuper de sa vie sexuelle.

L’ACCOUPLEMENT

Il n’éprouve plus de besoins sexuels puisque son système hormonal a été supprimé.

Châtrer son chat ou sa chatte est une décision qui ne se prend pas à la légère. Cela ne veut pas dire que la castration soit dangereuse, bien au contraire, elle libère le chat ou la chatte d’une demande qu’ils ne peuvent pas toujours satisfaire et dont les manifestation agacent les maîtres et créent des tensions dans la maison.

Le problème vient des maîtres, qui, par une obscure identification, ont beaucoup de difficulté à envisager la castration.

Si votre chat persan n’est pas châtré vous devrez faire face aux exigences de sa nature.

Le mâle doit être sain et son hérédité connue. Il est bon d’éviter de faire procréer un sujet qui est trop agressif ou qui a certaines tares (un testicule non descendu, par exemple).

Il est aussi préférable qu’il n’ait pas de parents consanguins.

Lors du premier accouplement, le mêle ne doit pas être trop jeune : son sperme ne contiendrait pas suffisamment de spermatozoïdes.

Le mâle ne se livre pas à un rituel très sophistiqué envers la femelle. Il est souvent brutal et rapide. Le coït doit se renouveler à plusieurs reprises, afin de s’assurer qu’il y ait  fécondation.

Si le mâle est nerveux et qu’il se bagarre avec la femelle, il vaut mieux que ce soit une femme qui les sépare car le mâle pourrait prendre l’homme à partie en le considérant comme en rival.

Si vous avez laissé votre chat persan libre de ses allées et venues, il se battra avec les autres mâles pour la suprématie devant une chatte.

La femelle a des chaleurs plusieurs fois par an mais elle n’est pas fécondable à chacune d’elles. Il est préférable d’attendre qu’elle ait eu ses deuxièmes chaleurs pour l’accoupler.

La couleur du mâle est très importante chez les chats persans car les couleurs du pelage sont difficiles à fixer. Il vous faudra recourir à l’expérience d’un éleveur pour faire le bon choix.

Lorsqu’il s’agit d’un premier accouplement, mettez le mâle en présence de la persane avec précaution ; elle peut l’agresser

Ce qui attire le mâle ce n’est pas la couleur de la robe de la persane mais  son odeur spécifique et ses miaulements particuliers.

Il est bon de dégager le pénis du mâle des poils qui l’entourent.

L’accouplement est réussi lorsque la femelle émet un cri, qui ressemble à un cri de douleur. En effet, à l afin de l’accouplement, lorsque le mâle se retire, les papilles cornées de sa verge déchirent la muqueuse vaginale de la chatte.

C’est cette irritation qui provoque l’ovulation et qui permet la rencontre du sperme et de l’ovule. Aussitôt après, elle se jette sur le mâle et le bat.

LA GESTATION

La gestation de la persane dure 63 jours. Sa température baisse d’un degré centigrade quelques heures avant l’accouchement.

L’ACCOUCHEMENT

La persane, comme toutes les chattes, est programmée pour accoucher suivant un certain rituel. Elle sait ce qu’elle a à faire.

Vous pouvez l’aider en lui préparant un nid dans un lieu calme, à l’abri des regards, sans mâles aux alentours. Vous pouvez couper les poils gênants autour de la vulve et autour des mamelles.

La durée totale de l’accouchement est d’environ 12 heures. Changer les lignes mais ne touchez aux petits. La mère doit les reconnaître à leur odeur.

La sélection doit se faire rapidement car il n’est pas bon que la persane élève plus de cinq chatons. Demandez-vous si vous savez où placer vos chatons. Le vétérinaire vous aidera à résoudre le problème.

L’ALLAITEMENT

La première tétée sert le laxatif aux chatons : ils éliminent ainsi leurs premières selles. L’allaitement dure de la naissance au sevrage, c’est-à-dire d’environ la 4e semaine jusqu’à la 10e semaine.

LES CHATONS

Il est nécessaire de surveiller les premiers jours des chatons. S’ils ont la diarrhée, mettez-les immédiatement à la diète en leur donnant des ferments lactiques. Une visite chez le vétérinaire peut s’avérer nécessaire.

Il doivent être dans une semi-obscurité car ils n’ouvrent leurs yeux qu’au bout d’une dizaine de jours.

Au bout de quelques jours, vous pouvez commencer à les caresser pour les toucher sans problèmes.